Ahmed a perdu son oeil à cause de la matraque d’un keuf …

Témoignage d’Ahmed B.,

mineur isolé qui a perdu son oeil

 

A l’origine de l’occupation de la Paomie jeudi 26 février, la structure d’accueil des « mineurs isolés étrangers », il y a notamment la colère face à la situation d’Ahmed B., qui a perdu son œil le même jour faute de soins. Voici son témoignage.

Je m’appelle Ahmed B., j’ai 15 ans, né en avril 2000 en Côte d’Ivoire et arrivé en France voici deux mois.

Victime de violences dans mon pays, j’ai reçu un coup de bâton à la tête qui m’a crevé l’oeil.

Depuis deux mois, je me présentais à la Paomie pour faire reconnaître ma minorité et comme la loi de 2007 le prévoit en matière de protection de l’enfance : être pris en charge et accéder entre autre aux soins…

Le 2 février, les évaluations de primo arrivant, orchestrées par le département via la Paomie, m’ont déclaré MAJEUR.

Mon état de santé, pourtant visible, n’a aucunement interpelé les services de la Paomie et s’est détérioré, de sorte que le 25 février au soir, Marie Christine m’a fait admettre à l’hôpital des Quinze-Vingts.

Les médecins constatèrent que mon œil était crevé et s’était infecté faute de soin.

Le 26 février, j’ai été opéré dans cet hôpital et j’ai perdu mon œil…

tumblr_ndh1ydpqNH1sse50co1_500

Source : Paris Luttes

This entry was posted in General and tagged , , . Bookmark the permalink.